En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. OK ×
eLigne France - Commerce internationale et services commerciaux - Russie & CEI & Europe

La crise à forcé les Russes à utiliser leur épargne


La crise à forcé les Russes à utiliser leur épargne: l'année dernière, leurs dépenses a pour la première fois dépassé leurs revenus de 4,1 milliards de roubles (114,4 millions de dollars).


Selon le Rosstat (Service fédéral des statistiques), les dépenses des Moscovites en octobre ont dépassé leurs revenus de 15%, alors que dans l'ensemble de la Russie, les dépenses ont été de 24,6% inférieures aux revenus. Pourtant, les dépenses de tous les Russes ont été déjà en novembre de 7,1% plus élevées que les revenus.

Au total, les dépenses de la population en 2008 ont dépassé les revenus de 4,1 milliards de roubles (25.526,4 milliards de roubles contre 25.522,3 milliards), la différence du quatrième semestre se chiffrant à 166 milliards de roubles (4631 millions de dollars). En 2007, les revenus ont été de 819 milliards de roubles (22850 millions USD) plus élevés que les dépenses.

Les gens ont été obligés de dépenser l'épargne des dernières années, fait remarquer le ministère du Développement économique: "Les revenus de 2008 n'ont pas été suffisants pour la population". Les recettes n'ont pas été non plus suffisantes pour garantir le niveau habituel de consommation, ce qui a forcé les gens à dépenser une partie de l'épargne et des espèces, reconnaît Natalia Akindinova du Centre pour le développement: la croissance des liquidités dans le pays en 2008 s'est chiffrée à 0% (+3,8% en 2007). Une telle situation ne s'est jamais produite, même dans les années 1990, affirme Igor Poliakov du Centre d'analyse macro-économique et de prévision à court terme: en 1997, les revenus ont dépassé les dépenses de 1,3%, en 1998, de 1,7%, malgré le fait que la population achetait activement à l'époque tout comme en 2008 des devises étrangères.

Chaque Russe a dépensé en décembre sur le rachat des devises étrangères deux fois plus d'argent qu'il n'en a déposé en banque, tandis qu'en décembre 2007 cette proportion a été 3:1 en faveur des dépôts.

"Leur destination [de ces roubles retirés des dépôts] reste une question ouverte: ils auraient pu être placés en devises, en numéraire ou dépensés en achats, car on avait acheté tout ce qu'on avait pu. Certains ont probablement ont trouvé des moyens de les transférer [à l'étranger]", indique Gareguin Tossounian, président de l'Association des banques russes.

Selon le Centre Levada, les Russes ont commencé à économiser sur les produits alimentaires et les objets de première nécessité: ces derniers mois, 69% de personnes interrogées se sont mis à remplacer leurs produits habituels par des articles moins chers. 49% de gens ont annoncé une dégradation de leur pouvoir d'achat, 10% ont vu leur statut de consommateur chuter brutalement. La part des dépenses pour les besoins quotidiens aurait pu rester la même: dans les conditions de la réduction des revenus et de la hausse des prix, les gens se conduisent tout simplement d'une manière rationnelle et achètent des articles moins coûteux, souligne Natalia Bondarenko du Centre Levada.



Publié le
Sujet: Dernières nouvelles


Tags Tags:
score moyen:0  votes: 0 

Prenez une seconde et evaluez cet article:
Excellent  Very Good  Good  Regular  Bad  Vous n'avez pas evalué correctement!
Connexion | 0 commentaires
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !
Votre Nom information nécessaire
Sujet information nécessaire
commentaire information nécessaire
information nécessaire

eLigne France © 2002-2016

Commerce internationale et services commerciaux - Russie & CEI & Europe