En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. OK ×
eLigne France - Commerce internationale et services commerciaux - Russie & CEI & Europe

La Russie en est à sa septième année de croissance économique vigoureuse.



La Russie en est à sa septième année de croissance économique vigoureuse, l’essor de la production et des investissements dans le secteur pétrolier ayant largement contribué à une reprise généralisée après la crise de 1998, a indiqué le FMI dans son dernier bilan économique annuel. Toutefois, bien que l’économie soit encore dynamique, elle a légèrement ralenti depuis la mi-2004 en raison du repli de la production pétrolière et de l’investissement. La consommation reste soutenue et constitue la principale source de croissance de la demande intérieure, dopée par l’expansion rapide et continue des salaires réels. La croissance devrait conserver sa vigueur, mais pas au rythme observé au premier semestre de 2004. Selon le Conseil d’administration du FMI, la solidité des fondamentaux de l’économie russe donne aux autorités une occasion d’accélérer les réformes structurelles.

La politique budgétaire a compensé l’essentiel de la stimulation résultant de la nette amélioration des termes de l’échange due à la hausse des cours du pétrole, l’excédent des administrations publiques ayant augmenté chaque année depuis 2001.Mais les autorités sont en train d’assouplir l’orientation budgétaire sous-jacente (mesurée par le solde non pétrolier des administrations publiques) et le Conseil prévient que cela risque d’exacerber les pressions inflationnistes et d’accélérer l’appréciation réelle du rouble. Dans le même temps, une fois que ces pressions conjoncturelles seront atténuées, il y aura tout lieu de dépenser une plus forte proportion des recettes pétrolières exceptionnelles.
Le Conseil a donc vivement découragé le relâchement de la politique budgétaire à court terme et encouragé les autorités à élaborer un programme intégré de réformes budgétaires et structurelles pour l’utilisation des ressources pétrolières.

Le Conseil a exhorté les autorités à accorder la priorité aux réformes (surtout dans la fonction publique et l’administration) pour améliorer le climat de l’investissement, favoriser le développement du secteur privé et promouvoir la diversification économique.

La politique monétaire demeure assez laxiste.Malgré un certain ralentissement depuis la mi-2004, la croissance de la base monétaire est encore vigoureuse, de même que celle des principaux agrégats monétaires. La hausse de l’inflation globale et la baisse des taux d’intérêt reflètent le maintien d’une orientation accommodante.

Remarque: Source: FMI

Publié le


score moyen:0  votes: 0 

Prenez une seconde et evaluez cet article:
Excellent  Very Good  Good  Regular  Bad  Vous n'avez pas evalué correctement!
Connexion | 0 commentaires
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !
Votre Nom information nécessaire
Sujet information nécessaire
commentaire information nécessaire
information nécessaire

eLigne France © 2002-2016

Commerce internationale et services commerciaux - Russie & CEI & Europe